Djé Balèti

Entre mystique carnavalesque et prière païenne, Djé Balèti est de retour avec un tout nouvel album «Moko».

Lorgnant toujours plus loin vers l’Afrique via une Méditerranée réinventée, le trio toulousain marie les riffs chamaniques de l’espina, instrument niçois redécouvert par Jérémy Couraut, aux rythmes châabis, à la tarentelle ou au highlife, dans une transe fusionnelle furieusement primitive. Un mix détonnant qui ouvre la voie à une expérience musicale inédite.

Entre mistic carnavalesc e pregària pagana, Djé Balètit torna amb un albom tot novèl « Moko ». Guinhant totjorn mai luènh cap a l’Africa via una Mediterranèa tornada inventar, lo triò tolzan marida los riffs chamanics de l’espina – instrument niçard que lo Jeremias a tornat descobrir – als ritmes châabis, a la tarantèla o al highlife, dins un espaime fusionèl furiosament primitiu. Una mescla detonanta que dobrís lo camin a una experiéncia musicala inedita.

 

Sur scène :

  • Jérémy COURAUT : espina
  • Sophie RAMIA MEDINA : basse
  • Antoine PERDRIOLLE : batterie

Un avant-goût :